lat. 44.82202963831571
long. 7.023181915283203

Bric Bouchet (Abriès)

Itinéraire de montagne accessible en été-automne. Depuis Abriès, prendre la route D441 au Nord qui mène au camping de Valpreveyre (Parking). Remonter le vallon du Bouchet en suivant le sentier qui longe le torrent pour atteindre le col de Bouchet (2626 m). Au pied du Bric Bouchet, le sentier forme une boucle, il est conseillé de prendre la portion de gauche pour la montée et de redescendre par l’autre. Ce tracé permet trois points d’observations privilégiés qui sont figurés sur le document correspondant en annexe.

 

Le paysage rencontré en remontant le vallon du Bouchet depuis Valpreveyre est contrasté : des masses résistantes à l'érosion, aux teintes verdâtres, dont le Bric Bouchet lui-même, paraissent enchâssées dans des roches plus tendres, qui présentent un litage à pendage général vers l'ouest.

Cet itinéraire dans les Schistes Lustrés (méta-sédiments océaniques à méta-ophiolites) permet de retrouver des objets-roches ayant enregistré les mouvements verticaux et horizontaux de l'ancien prisme sédimentaire devenu orogénique.

cbga bric bouchet
Roches rencontrées

L'essentiel des roches du Domaine Piémontais est constitué par les Schistes lustrés, métasédiments océaniques rougeâtres qui doivent leur aspect lustré à la présence de mica blanc. Cette formation est encore mal connue, notamment concernant son âge (Jurassique moyen à Crétacé supérieur), et est surtout formée de calcschistes plus ou moins détritiques, affectés par le métamorphisme alpin et se débitant pour cette raison, en plaquettes luisantes (par suite des cristallisations en feuillets : micas etc.)

Dans ces schistes lustrés, de grosses masses ophiolitiques verdâtres, plus dures, forment des reliefs tranchant énergiquement sur le relief mou des Schistes lustrés, comme le Bric Bouchet.

Métamorphisme

Les roches rencontrées au Bric Bouchet (métasédiments et méta-ophiolites) présentent un double métamorphisme dans le faciès des schistes bleus et schistes verts.
Le faciès schiste bleu témoigne d'un métamorphisme Basse Température-Haute Pression, caractéristique de la subduction. Le faciès schiste vert indique une diminution de température et pression.

     cbga christian nicollet faciès métamorphiques     cbga christian nicollet gradients métamorphiques
Faciès métamorphiques                              Gradients métamorphiques
(christian.nicollet.free.fr)

 

Métagabbro du Bric Bouchet

cbga métagabbro bric bouchet

 

On voit nettement des minéraux verts en auréoles autour des minéraux bleus

Les relations géométriques entre les minéraux permettent d'établir une chronologie relative des évènements subis par ces roches : clinopyroxènes magmatiques, glaucophane, puis minéraux verts. Les roches océaniques ont été enfouies à Haute Pression-Basse Température (subduction) puis exhumées.
La datation du changement de faciès schiste bleu-schiste vert (55 à 53 Ma) permet de dater le moment où ces roches ont été exhumées et donne un repère chronologique dans l'histoire de la formation des Alpes. De plus, ont été trouvés, contemporaines de ce passage, de nombreuses structures traduisant des déformations en extension, alors qu'à ce moment le contexte général était la collision.

Enfin, l'ophiolite et les sédiments ont subi le même métamorphisme. Il s'agit donc de tout un morceau de lithosphère océanique qui s'est fait arracher et emballer dans les sédiments océaniques, au niveau du prisme d'accrétion lors de la subduction de l'Europe sous le continent Africain et devenu orogénique.


N.B. Cette hypothèse, notamment le processus d'exhumation, est en cours de discussion entre géologues.

Sorties organisées en été.

Renseignements : Office du Tourisme 04 92 46 72 26.