lat. 44.9402582734357
long. 6.588535308837891

Rocher des Gardéoles (St-Chaffrey)

De Saint-Chaffrey prendre la route D234 en direction du col du Granon. Traverser le village de Villard-Laté et continuer la montée jusqu’au premier lacet de la route (point coté 1498), où le parking est possible même pour un car.

 

Le Houiller briançonnais au rocher des Gardéolles

L'affleurement de Villard-Laté appartient au Houiller de la rive gauche de la Guisane. Il se situe dans le premier lacet de la route qui mène au col du Granon, facilement repérable avec son filon-couche redressé, de taille métrique, juste au niveau du panneau de la route.

Sill de microgranite de taille réduite et facile d'accès.

Le Houiller est caractérié par sa succession de conglomérats, grès et schistes, il est constitué ici de Namurien h3 et de Westphalien A (h4a).

L’intrusion magmatique est ici constituée de microgranite, roche microgrenue porphyrique blanche, terme le plus acide du Briançonnais. Elle se met en place sous forme de filon-couche ou sill, préférentiellement dans les couches de charbon.

Le tout a été relevé vers la verticale par les mouvements alpins.

Les intrusions ne sont pas datées mais la présence dès le Stéphanien moyen de quartz rhyolitiques dans les sédiments (feuille de Névache) peut être un indice concernant leur âge. Elles sont antérieures au dépôt Verrucano du Permien supérieur qui est un conglomérat contenant des galets issus de l’épisode magmatique.

Les intrusions magmatiques sont fréquentes dans le Houiller briançonnais,  sont issues d'un épisode éruptif  localisé. Le filon-couche est la structure la plus courante en Briançonnais. Ici présence d'une prismation frustre perpendiculaire aux épontes.