lat. 44.67011784807231
long. 6.624927520751953

Terrasse de Mont-Dauphin

Panoramas depuis Eygliers-Gare sur la RN 94 et depuis la D902A conduisant à Guillestre. Pour observer les détails de la formation et les figures d'érosion, prendre la piste qui remonte la vallée du Guil en direction d'Eygliers à partir de la chapelle Saint-Guillaume.

 

La terrasse fluvio-glaciaire de Mont-Dauphin

La terrasse fluvioglaciaire qui domine le confluent de la Durance et du Guil constitue un relief remarquable sur lequel a été édifiée la place forte de Mont-Dauphin. Entaillée par le Guil sur sa façade SO, elle a donné lieu à de gros blocs écroulés sur son versant SE.

L'éroson atuelle a dégagé cette terrasse dont la situation en promontoire a conduit Vauban à en faire une citadelle classée au patrimoine de l'UNESCO.

Sédimentation fluviatile et glaciaire. Des blocs de toutes tailles  issus du fonctionnement des glaciers (moraines de la Haute-Durance et de la vallée du Guil) ainsi que des galets transportés et déposés  par les rivières en périodes interglaciaires. Des alluvions fines cimentent ces éléments en quelques dizaines de milliers d'années. Le résultat est cette roche dure et compacte dite poudingue. Parmi les galets et blocs : des serpentinites, gabbros, basaltes, roches du socle, roches sédimentaires, calcaires, dolomies… 

Sédimentation fluvio-glaciaire avec un large éventail de roches reflétant la composition des bassins situés en amont de la Durance et du Guil.