lat. 44.634398514479486
long. 6.791739463806152

Lac Miroir (Ceillac)

De Ceillac, remonter le vallon du Mélezet sur la droite par la route D60 jusqu’au hameau dit de la Cime du Mélezet. Parking du Mélezet 1690m juste après le camping à la cascade de la Pisse. Prendre le sentier GR5 en rive gauche par le petit pont de bois. Le sentier en forêt grimpe en lacets serrés et raides avec quelques replats. Il débouche sur les Prés Soubeyrand et le Lac Miroir. L’itinéraire peut être couplé avec celui du lac Ste-Anne par le GR5 en passant par le Collet de Ste-Anne (2408m).

 

Lac Miroir - photo Michel Toupet

 

Pendant le Würm, d'immenses glaciers s'écoulaient dans les grandes vallées alpines, d'épaisseur parfois considérable. L'écoulement de leur masse de glace façonnait les reliefs et appronfondissaient les auges et les ombilics. Au retrait de ces glaciers, des lacs parfois très profonds se sont installés dans les vallées surcreusées.

 

Profil pendant le glacierProfil après le glacier

 

Lacs d'origine glaciaire

 

Le lac Miroir est un lac de surcreusement barré par un verrou rocheux. Sa particularité est que son eau ne s'évacue pas par un torrent, mais s'engouffre dans un petit aven, un trou dans son substratum calcaire (nous sommes ici en Queyras calcaire). L'eau s'y perd pour circuler dans un réseau de cours d'eau souterrains comme il en existe toujours en pays calcaire. Cet orifice s'observe vers l'extrémité sud du lac, en bordure du chemin qui suit sa rive occidentale.