lat. 45.05415130130394
long. 6.630721092224121

Col des Thures

Pour le col des Thures : Depuis la route D994 juste avant d’arriver sur Névache, bifurquer pour prendre la route qui passe par Sallé puis la piste qui s’engage dans le vallon du Roubion, parking au-dessus du Centre de Vacances. Remonter cette piste qui passe par la maison forestière puis continuer par le sentier forestier en lacets (GR5, GR57) qui longe la Cheminée des Fées pour aboutir dans la vallée morte du col des Thures et au col des Thures à 2194m d’altitude dans sa terminaison Nord. Pour le col de l’Echelle : Depuis la route D994 g juste avant Roubion prendre la D1 qui mène au col de l’Echelle à 1762m d’altitude.

 

Les vallées mortes suspendues du col de l’Echelle et du col des Thures sont deux petites vallées, deux anciennes auges glaciaires tout en longueur et en légère pente, dites "mortes" car elles ne sont drainées par aucun cours d’eau. Cernées par deux alignements rocheux à l’Est et à l’Ouest et séparées par l’imposante Aiguille Rouge au centre, elles sont suspendues au dessus de la vallée de la Clarée.

Une marche d'approche, aisée, est nécessaire pour bénéficier d'observations complémentaires.

Le sentier du GR57 relie les deux vallées et permet de coupler les deux itinéraires.

Les unités briançonnaises concernés sont parsemées d'entonnoirs de dissolution du gypse. 

La morphologie de vallée suspendue est insolite car l'agent érosif glaciaire est absent. Lors de la dernière glaciation, le glacier de la Vallée Etroite formait des diffluences glaciaires, dont ces deux échancrures des col des Thures et de l'Echelle.