lat. 44.98717995479495
long. 6.676730301025373

Grotte des 50 ânes

A piedi

 

Un modelé karstique

La grotte aux 50 ânes et les grottes avoisinantes sont des karsts, c'est à dire des cavités créées par dissolution des calcaires et dolomies, ouvertes sur l'air libre grâce à l'érosion récente de la vallée.

La majeure partie des montagnes abruptes, pics, crêtes aigües et hautes falaises du Briançonnais, est faite de calcaires et de dolomies, roches sédimentaires, de couleur grise, plus ou moins claire.
Les calcaires ne rayent ni le verre ni l'acier. Leur cassure fraîche fait effervescence à l'acide chlorhydrique dilué à 10%.
Les dolomies ne rayent pas non plus le verre et l'acier. L'acide chlorhydrique dilué ne fait pas effervescence sur la cassure fraîche, il faut pour cela gratter la roche afin de la réduire en poudre très fine.

 

On peut interpréter la formation de ce karst en 2 épisodes principaux :

1. Au Trias moyen et supérieur (-240 à -200 millions d'années) : dépôts des sédiments.
Le calcaire est constitué principalement par l'accumulation de squelettes de micro-organismes du plancton de mer très peu profonde.
La dolomie est issue de la transformation des vases calcaires en cours d'induration, lorsque les conditions du milieu sont quasiment proches de l'émersion.

2. Erosion des terrains en milieu continental.
Par la suite, le massif calcaire et dolomitique s'est trouvé émergé, et a été érodé par les eaux de pluie. Ce phénomène s'apparente à ce que l'on observe sur les grands plateaux des Causses.
Le calcaire, mais aussi, à un degr moindre, la dolomie, sont solubles dans les eaux de pluie, particulièrement celles qui se sont acidifiées en traversant un sol de végétation. L'eau s'infiltre grâce aux fissures partout présentes dans les roches, et, peu à peu, dissout la roche. Tous les massifs rocheux calcaires ou dolomitiques sont ainsi percés de cavités de toutes dimensions, communiquant entre elles : avens, puits, conduits divers, rivières souterraines, vastes cavités, "salles" spectaculaires avec des dépôts calcaires (stalagtites et stalagmites).
Ce type de morphologie souterraine est appelée karstique, du nom d'une région naturelle de Croatie, le karst.

Coupe d'un massif calcaireSchéma en coupe d'un massif calcaire avec ses avens, grottes et conduits souterrains divers dus à la dissolution du calcaire (karst), reposant sur des roches imperméables (argiles).
(Extrait de Montagne du Briançonnais, éd. BRGM)

Conséquancede ce phénomène, les montagnes calcaires sont presque totalement dépourvues d'eau, celle-ci s'infiltrant en profoneur, pour ne ressortir qu'après un long cheminement souterrain par des sources au contact avec un couche imperméable (argile), ou des résurgences de cours d'eau souterrains.